Interview avec Roland Louski

  • 31-08-2015
Evaluation
  • Pas intéressant
  • Moyen
  • Bon à savoir
  • Chouette !
  • Excellent !
La Responsabilité Sociale en tant qu’Entreprise est ancrée dans la nature même de la Loterie Nationale. Pour la première fois, le rôle et l’impact social de l’entreprise ont été consignés dans un rapport. Pour quelle raison ? 


Roland Louski : « Il n’est question d’une véritable politique RSE que depuis peu. La Loterie Nationale a effectivement déjà décrit l’impact social de ses activités de loterie dans divers rapports annuels, mais il n’y avait pas encore de méthodologie pour le faire systématiquement. Avec l’aide d’un partenaire externe, nous avons établi une liste de questions importantes : à quels niveaux la Loterie Nationale a-t-elle un impact social ? Comment allons-nous mesurer ces différents types d’impacts ? Comment les traduire en actions concrètes ? Ces questions ont été définies au sein d’un groupe de travail réunissant des représentants des différents départements de la Loterie ». 

Pouvez-vous donner des exemples de l’impact en termes de responsabilité et de durabilité ? 

RL : « C’est bien sûr au niveau de la politique des subsides et du financement de bonnes œuvres que l’impact de la Loterie est le plus perceptible. Mais il y a encore d’autres aspects : nous sommes une institution publique investie d’une mission par l’État, à savoir assurer au public un environnement de jeu sûr et responsable. Nous sommes le seul opérateur de jeu à pouvoir faire état d’un certificat de jeu responsable internationalement reconnu. Cette connaissance du jeu responsable fait intrinsèquement partie de notre politique RSE. Nous sommes également une entreprise durable : nous achetons de l’électricité 100 % verte, utilisons du papier labellisé FSC, sommes attentifs aux émissions de CO² de nos véhicules de leasing et nous avons encore récemment acheté des vélos d’entreprise. Toutes ces visions, nous les avons pour la première fois rassemblées dans une approche à 360° qui constitue la base d’une future politique RSE holistique ». 

Quelles sont les différences par rapport aux autres loteries nationales ? Sont-elles déjà plus avancées ou abordent-elles la politique RSE de manière totalement différente ? 

RL : « Les loteries publiques sont nées pour financer des bonnes causes ou des projets publics. Elles ont été fondées après la Première Guerre mondiale pour aider les victimes de guerre et réparer les dégâts matériels. Et naturellement, nous observons attentivement ce qui se passe à l’étranger pour nous en inspirer. La loterie publique finlandaise, par exemple, a des années d’avance en matière de politique RSE et nous continuons à apprendre les unes des autres. Mais chaque pays est responsable de sa propre politique en matière de jeux de hasard et la situation est tellement différente d’un pays à l’autre qu’une harmonisation au niveau européen n’est pas à l’ordre du jour pour l’instant. Chaque pays détermine librement sa politique de jeux de hasard sur base de son profil social, économique et philosophique. Certains pays possèdent une loterie publique et d’autres accordent le droit exclusif d’exploiter des jeux de hasard à des opérateurs privés. Dans ce dernier cas, il y a bien entendu aussi des actionnaires privés ». 

Quelle est l’idée centrale de ce rapport RSE ? 

RL : « Nous y prenons une série d’engagements cruciaux, de la consommation rationnelle d’énergie à l’adhésion des collaborateurs, en passant par la gouvernance d’entreprise et la maximisation du soutien des bonnes causes. Mais je mettrais malgré tout en avant notre volonté de protéger le mieux possible les consommateurs, nos joueurs, et de leur donner confiance dans le jeu fiable et responsable ». 

Qu’en est-il de l’avenir ? 

RL : « L’approche adoptée pour aboutir à ce rapport s’inscrit dans le cadre des normes développées au sein de l’Association européenne des Loteries (EL) et de l’Association mondiale de Loterie (WLA) ainsi que de la norme ISO 27001. Ce premier rapport constitue le prolongement des rapports sociétaux que nous avons élaborés ces quatre dernières années. Nous sommes convaincus que cette initiative sera poursuivie et que cette première expérience profitera à de prochains rapports, aussi bien en termes de forme que de contenu. Nous souhaitons également continuer à tenir compte des avis du large panel de stakeholders avec lesquels nous avons entamé ce dialogue ».

Plus d'articles

 
samedi 18 novembre

2.500.000 € *
à gagner

2.500.000 € * à gagner
samedi 18 novembre
 
mardi 21 novembre

près de 60.000.000 € *
à gagner

près de 60.000.000 € * à gagner
mardi 21 novembre

Tirages précédents

Plus de résultats
Découvrez Lottery Club

Etes-vous déjà membre ?
Mes données
Mot de passe oublié ?

Nouveau chez Lottery Club ?
Devenir membre