Le Tour des Flandres 2018

  • 04-04-2018
Axelle, notre journaliste "roulante", suit les courses pour Lotto en première ligne.
Elle partage ses expériences ici sur notre site.
 

Le Tour des Flandres : un véritable événement populaire que tous les fans de cyclisme marquent d'une grande croix rouge dans leur agenda. Mais le Tour des Flandres, c'est bien plus qu'une simple course : c'est une fête qui attire chaque année à Audenarde les supporters des quatre coins du pays (et même du monde). Tous les yeux sont alors rivés sur notre petit bout de Flandre, ce dont tous les Flamands sont fiers !

Ce fut également le cas dimanche passé. J'ai commencé ma journée dans un train bondé, avant de continuer ma route en direction du Vieux Quaremont dans un bus qui l'était encore plus.  Une fois sur place, j'ai rapidement trouvé le VIP Village des Captains of Cycling. En fait, on ne pouvait pas le manquer. Il y avait des drapeaux et des banderoles partout. Tout le monde avait visiblement envie de vivre à fond cette journée fantastique ! 


Quelques 'Captains' à la parole

J'ai ainsi pu faire la connaissance de Leen vermeersch (38 ans) de Zemst. C'est son mari, féru de vélo, qui l'a initiée aux courses cyclistes. Depuis, Leen est totalement conquise et a même ouvert une boutique en ligne de tenues cyclistes pour femmes. Leen en a elle-même fait l’expérience. On peut dire qu’elle a trouvé un bon créneau car les femmes s’intéressent de plus en plus au sport cycliste.

Quand je lui ai demandé qui était son coureur préféré, elle m'a répondu sans hésiter 'Tiesj Benoot'. Elle aime beaucoup l'histoire de ce coureur Lotto Soudal et me confie : 'J'espère qu'aujourd'hui il va réaliser son rêve d'enfant'. Mais elle aime aussi Sagan, qui est également un excellent coureur à ses yeux. Pourquoi ? 'Pour son côté espiègle. C'est un coureur atypique et assez rock and roll.'

Quelques tables plus loin, je rencontre Laila Witdouck, une Brugeoise de 23 ans venue encourager l'équipe Lotto avec sa famille. C'était son premier Tour des Flandres. Elle a tellement aimé ça qu'elle reviendra sûrement l'année prochaine. Même son grand-oncle (86 printemps) était de la partie. Il était spécialement venu de Detroit aux États-Unis pour assister à cet évènement haut en couleur qu'est le Tour des Flandres. Il fait 20 km à vélo tous les jours et n'a pas l'intention d'arrêter. La maman de Laila, Ann (46 ans) est elle aussi une fervente cycliste. L'année passée, elle a même suivi le parcours des classiques de printemps. Ann aime beaucoup suivre les coureuses professionnelles. Selon elle, on  devrait s’intéresser à elles autant qu’on s’intéresse à leur confrères professionnels : ‘Elles le méritent parce qu'elles travaillent autant qu'eux pour y arriver'.

Terpstra, le Belge

L'après-midi, j’ai eu envie moi aussi de me dégourdir un peu les jambes. Je suis donc partie explorer le Vieux Quaremont. Ce que j’y ai vécu a dépassé toutes mes attentes. Quel cirque : des supporters en délire, une odeur de bière et de frites, de la musique,... C'est comme à la télévision mais en 10 x plus intense.

Sur le chemin du retour un Américain me félicite : 'Congrats ! Niki Terpstra won. He's Belgian, right ?' Ma longue et folle journée ne pouvait pas trouver meilleure conclusion ;-) ... 

 
samedi 22 septembre

1.000.000 € *
à gagner

1.000.000 € * à gagner
samedi 22 septembre
Découvrez Lottery Club

Etes-vous déjà membre ?
Mes données
Mot de passe oublié ?

Nouveau chez Lottery Club ?
Devenir membre