Make-A-Wish au Tour de France 2018

  • 30-07-2018
Axelle, notre journaliste "roulante", suit les courses pour Lotto en première ligne.
Elle partage ses expériences ici sur notre site.
 

Votre attention s’il-vous-plaît : d’ici quelques années, Tim Lamon, notre valeureux jeune coureur de Deerlijk roulera dans le peloton parmi les pros ! À seulement 15 ans, Tim a déjà fait forte impression et conquis le cœur de nombreux fans de cyclisme au Tour de France sous son maillot New Lotto Soudal. Accompagné de ses parents et de ses frères, tous férus de cyclisme, Tim a pu réaliser son rêve. Direction le Rhône-Alpes où Tim, sa maman Tania, son papa Mario et ses deux frères, Tristen (19) et Quinten (9), ont vécu l’événement cycliste de l’année.

Rêvez grand ! Mais commencez petit !

Tim rêve en grand : « Dans quelques années, je grimperai aussi cette montagne et j’espère remporter le maillot jaune », explique-t-il avec un clin d’œil. La famille Lamon a manifestement des gènes cyclistes : le papa chevauchait déjà le vélo de course étant petit et les 3 fils en ont fait autant. « Notre petit dernier – dénomination affective de Quinten – m’a déjà valu des fleurs », raconte fièrement la maman. « Quant à Tim, il était sur un vélo d’équilibre avant même de savoir marcher ». Si ça, ce n’est pas un signe…

Tim ne manque en tout cas pas de combativité : c’est qu’il a déjà dû endurer pas mal de choses dans sa jeune vie. Tout a commencé par des crampes qui ont rapidement été suivies d’une perte de poids, entraînant aussi bien sûr une diminution de ses performances physiques. Mais personne n’aurait pourtant osé imaginer un cancer. « Vous vous demandez : pourquoi notre enfant ? ». J’avais la gorge nouée en entendant le récit de Mario et Tania. Et malgré que cette épreuve soit encore toute récente, cette petite famille soudée a une attitude particulièrement positive.

Le cancer a été diagnostiqué le 8 janvier et 3 jours plus tard, Tim était admis à l’hôpital. Une mauvaise nouvelle tombe le 18 janvier : Tim est atteint du lymphome de Burkitt. Puis tout s’enchaîne vite, très vite : une cure de chimiothérapie est démarrée. Au bout de la deuxième séance, Tim perd ses cheveux. « Ça a été très dur pour lui », raconte Tania, sa maman. « Mais ce qui l’a vraiment achevé, c’est de devoir mettre son vélo au clou ».

Abandonner le cyclisme ? Jamais !

Tim est malgré tout remonté en selle durant la chimio, avec l’autorisation du cancérologue. Son vélo lui a véritablement servi de remède. Il prépare actuellement intensivement son come-back : Tim re-courra sa première course le 18 août. « C’est le jour de mon anniversaire », confie la fière maman. « C’est le plus beau cadeau que l’on puisse me faire »

Mais le plus beau cadeau pour Tim, c’est indubitablement cette escapade de trois jours rendue possible par Make-A-Wish en collaboration avec Lotto Soudal et la Loterie Nationale. Notre aventure commence à Valence, où nous sommes encore arrivés tout juste à temps pour assister à l’arrivée du Tour grâce à la bienveillance de notre fantastique chauffeur, Filip De Keyser, qui connaissait déjà Tim du milieu cycliste – comment aurait-il pu en être autrement. 

 

À l’arrivée, la famille a déjà eu un petit avant-goût du fameux « grand cirque du Tour de France ». « Quelle folie », a-t-elle observé avec stupéfaction. Tim a lui aussi joué les paparazzi et littéralement tout pris en photo pour montrer à ses amis sur les réseaux sociaux. Son smartphone n’arrêtait pas de sonner. La réaction classique des parents ne tarda pas : « Tim, coupe le son » :).

 

Tim put également jeter un œil dans le bus de l’équipe. « À tout de suite, hein, je vais vite signer mon contrat » plaisanta le jeune ouest-flandrien en montant dans le bus, les yeux pétillants. 

 

Puis les coureurs sont arrivés près du car, poursuivis par une horde de journalistes. Thomas De Gendt est interviewé par Sporza, et qui apparaît aussi à l’image ? Les Lamon, bien sûr ! 

  

Les mots « waw », « super » et « trop cool » étaient déjà sortis quelques fois, mais notre visite au Village de départ le 2e jour avec la découverte de la caravane publicitaire et la rencontre de Greg Van Avermaet a dépassé les rêves les plus fous de Tim.

 

Eric Vanderaerden, qui conduit le van VIP de Lotto Soudal et nous sert dans le même temps de guide dans le milieu cycliste, nous a vraiment gâtés ce jour-là. La rencontre avec Eric, qui a en fin de compte lui aussi roulé pendant des jours en jaune et en vert au Tour, a surtout impressionné Mario, le papa. « Eric va-t-il aussi dormir avec nous à l’hôtel », me demanda-t-il d’emblée parmi d’autres questions. Les surprises n’en finissaient pas.

 

Si Tim a apprécié ces surprises et ces attentions ? Avec son maillot New Lotto Soudal, il se prenait pour un « vrai » ! Je crois que ses joues ont dû bien lui faire mal à la fin de la journée tant il n’a cessé de sourire du matin au soir. Sans parler de ses bras, avec lesquels il a salué les supporters pendant des heures. Et, oui, pas si facile la vie de star :) !

 

J’ai aussi eu l’occasion d’avoir une discussion typiquement féminine avec Tania, l’ultra-sympathique maman. Ce que ça fait du bien de rire ouvertement des jambes rasées des coureurs et du show de Peter Sagan ! « Je suis contente que tu accompagnes, mes 4 hommes m’en font parfois baver :) », avoue Tania.

  

Nous clôturons cette journée fatigante mais ô combien enrichissante par un peu de détente. Émue par notre très gentille demande – avec regard de chien battu –, la réception a accepté de nous laisser piquer une tête rafraîchissante dans la piscine après l’heure de fermeture. À une condition : que nous soyons discrets. Mais vous vous imaginez bien que les trois gaillards ne sont pas restés tranquilles. « CONCOURS DE BOMBES », ont-ils crié en chœur !

Une star en devenir !

S’il y a bien une chose que Tim retiendra de cette aventure, ce sont les encouragements des innombrables spectateurs tout au long de notre parcours à travers la France pittoresque. « Waw ! Tous ces gens qui saluent » observa Tristen. « C’est pour moi, tu ne vois pas ? » répliqua Tim déjà clairement sous l’influence des allures de stars. Et que dire de son aisance à l’interview. Qu’on se le dise : Tim est né pour y arriver. Et ce n’est certainement pas ce cancer qui va l’en empêcher ! Il remonte à présent en selle encore plus fort et plus ambitieux, très ambitieux.


 
mercredi 22 août

2.000.000 € *
à gagner

2.000.000 € * à gagner
mercredi 22 août
Découvrez Lottery Club

Etes-vous déjà membre ?
Mes données
Mot de passe oublié ?

Nouveau chez Lottery Club ?
Devenir membre