Bjorg Lambrecht s’empare de l’argent dans la course en ligne U23

10/10/2018

Bjorg Lambrecht a décroché la médaille d’argent de la course en ligne espoirs aux championnats du monde d’Innsbruck. Le Belge de 21 ans était l’un des meilleurs coureurs du peloton mais il s’est heurté à une équipe suisse très solide. C’est d’ailleurs l’Helvète Marc Hirschi qui a enfilé le maillot arc-en-ciel à l’issue de la course.

L’équipe belge a pris les choses en main dès le premier tour du circuit local. L’excellent travail du coureur de Lotto Soudal U23 Brent Van Moer a alors permis de revenir sur Zukowsky, dernier rescapé de l’échappée matinale. Sept coureurs, dont plusieurs concurrents de Lambrecht, se sont échappés à 50 kilomètres du terme. C’est finalement un groupe très réduit, notamment grâce au travail de Steff Cras, qui est revenu sur les derniers fuyards à 20 kilomètres de la fin. Lambrecht a alors entrevu une possibilité et il est lui-même passé à l’action, emmenant avec lui le Suisse Marc Hirschi et le Finlandais Jaakko Hanninen. Après la montée finale, Hirschi a accéléré dans la descente et le coureur suisse est parvenu à creuser l’écart sur ses deux adversaires. Lambrecht a fait tout son possible pour combler le trou mais Hirschi n’a jamais faibli, et le coureur belge s’est finalement montré le plus rapide dans le sprint pour la deuxième place. James Shaw, également coureur chez Lotto Soudal, a lui terminé à une belle dixième place dans le groupe des poursuivants.

Bjorg Lambrecht: “Je suis très content de cette médaille d’argent! C’est dommage que je ne sois pas parvenu à semer mes adversaires dans la dernière côte car je savais que ça allait être difficile de faire la descente avec eux. Ils étaient vraiment très forts et je n’ai pas réussi à les sortir de ma roue. Mon plan était d’attaquer depuis la troisième place, mais je pense que Hirschi m’avait vu venir et il a commencé à prendre de très courts relais en tête de groupe. Je n’ai donc pas pu placer mon attaque comme je le voulais. Quoi qu’il en soit, je suis très satisfait de cette deuxième place, car Hirschi est un coureur très solide et très intelligent. Je le connais depuis quelques années et je savais que c’était un très bon descendeur. Dans les trois derniers tours, j’avais déjà remarqué que l’ensemble des coureurs suisses semblaient aller très vite en descente. C’est un art dans lequel je suis un peu moins performant. C’est dommage que je ne sois pas parvenu à suivre Hirschi, mais je n’ai rien à me reprocher!

Cela fait une médaille de plus pour la Belgique et avec un peu de chance, on pourrait encore en ajouter une autre ce week-end. Il ne faudra pas sous-estimer la sélection belge. Les coureurs élites devront gravir une ultime côte dans le final, mais si un Belge parvient à sortir avant d’arriver au pied, il pourrait avoir des chances de s’imposer. C’est un très beau parcours, mais il offre peu de temps de récupération. C’était une bonne performance de ma part aujourd’hui et nous allons fêter ça ce soir. La saison touche à sa fin et nous avons beaucoup travaillé pour cet événement. Cette médaille d’argent est pour moi le couronnement d’une très belle saison. Je suis très satisfait de ma première année chez les professionnels: j’ai énormément appris, j’ai pu participer à de très belles courses et j’ai pu récolter le fruit de mes efforts lors de ces championnats du monde. Je n’aurais pas pu rêver mieux pour mes débuts en tant que professionnel!

 

Aussi intéressant

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester au courant de nos news et nos concours.